Méthodes pour retrouver la sécurité en Tunisie
  • Vous avez besoin de vous regrouper en escouades de civils.
  • Portez un brassard blanc pour être identifié par les militaires : Soyez visibles.
  • Gardez les enfants à l'intérieur!
    • Ne laissez pas les enfants à l'extérieur, sauf si vous êtes sûrs qu'ils sont en sûreté et gardez-les TOUJOURS du regards.
  • Unissez-vous avec les gens de votre quartier. Chaque quartier agit comme une équipe, mais doit toujours être prêt à aider les autres quartiers. Soyez toujours sur vos gardes, regroupez autant d'hommes que possible. Demandez à l'armée de vous aider à renforcer vos groupes en ajoutant des soldats à chaque groupe.

La sécurité personnelle

  • Commencez par vous protéger vous-même.
  • Restez dans un endroit où vous pouvez voir et être vus par votre groupe.
    • Ne restez jamais seuls. Les groupes de communautés localse doivent rester ensemble.
    • Dites aux autres vos intentions — gardez contact avec les autres.

Sécurité de la famille

  • Avoir un plan! Un lieu de rencontre et une sorte de plan d'évacuation préparé au cas où un malheur arriverait.
  • Essayez de rester calme et concentré. N'oubliez pas de manger et de dormir quand vous en avez besoin.
  • Restez à l'écart des tirs et des bruit témoignant de violence(s).
  • Aidez autant que vous pouvez les gens, mais ne vous mettez pas en danger vous même ou votre famille.

Fortifications

  • Trouvez et collectez des extincteurs et couvertures anti-feu. Assurez-vous que chacun sait où ils sont conservés. Ne pas voler d'équipements anti-incendie si ils sont dans un endroit où il y a des gens.
  • Formez des barrages et assurez une garde de tous les points d'entrée de la région où vous êtes logés. Formez une équipe avec des personnes de confiance et mettez un barrage plat visible sur le terrain.
  • Faites un barrage avec des voitures, et il faut toujours avoir un véhicule prê à partir au cas où il y aurait une urgence médicale. Utilisez des réfrigérateurs, des machines à laver, de l'équipement lourd, etc. Faites un barrage de combustion secondaire si des matériaux inflammables peuvent être utilisés en cas de besoin.
  • Organisez des sentinelles, des gardes.
    • Portez un brassard blanc afin que les militaires puissent vous distinguer - soyez visibles.
  • INSCRIVEZ le numéro d'immatriculation de véhicules suspects pour des contrôles ultérieurs (d'autres informations peuvent être utilisées : nombre de personnes, âge, sexe).
  • Restez calmes et n'essayez jamais de provoquer le combat

Ne pas se faire tirer dessus

  • Même si cela ne semble pas évident, éviter de faire confiance aux protections contre les armes à feu. Remplissez des sacs avec du sable pour avoir un peu de protection contre les balles, mais ne leur confiez pas votre vie.
  • Si vous devez vous battre, il est préférable de le faire à l'intérieur des bâtiments où les armes sont moins avantageuses — ils ne peuvent pas aller loin et de continuer à tirer.
  • NE PAS ESSAYER DE LUTTER CONTRE LES HOMMES AVEC DES ARMES A FEU, éviter dans la mesure du possible.
  • Vous êtes susceptibles d'être abordés s'ils suspectent un grand nombre de résistants.
  • En cas de doute, retirez-vous à un autre endroit.
  • Mourir dans une tentative désespérée de sauver deux vies et d'en tuer trois est inutile. Essayez de garder votre sang-froid et analysez les situations avant d'intervenir.
  • Ne jouez pas aux héros. Gardez la tête froide et analysez les situations avant d'intervenir.

Communications

  • Faire du bruit, alerter les voisins, les feux d'artifices peuvent être pris comme le tir d'artillerie pour les personnes peu habituées au son d'un fusil comme les Tunisiens. Utilisez des sifflets.
  • Assurez-vous que votre cellulaire est chargé et que vous avez des crédits d'appel.
    • Partagez les numéros de vos contacts avec d'autres groupes comme vous, afin de tous vous soutenir.
    • Ayez toujours des numéros de téléphones d'urgence. Chacun doit savoir que faire en cas de problème et où aller (l'hôpital le plus proche…).
    • Quelques numéros d'urgence : 71 333 000 // 71 560 488 // 71 116 000 // 71 335 500 // 71 335 345 pour appeler les forces militaires. Quartier général des opérations policiaires 71 335 000

Cartographie collaborative (Tracker tunisien)

Utilisez la cartographie collaborative en utilisant Google Earth pour suivre les escadrons de la mort et les autres menaces. (ne pas l'utiliser pour des informations sensibles, tout le monde peut voir et modifier la carte).

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License